Comment rédiger un CV pour la première fois ?

Comment rédiger un CV pour la première fois ?

 

Pas facile d’élaborer un bon CV, surtout lorsque c’est la première fois. Comment hiérarchiser vos infos ? Comment mettre en valeur ses atouts quand on a peu d’expérience professionnelle ? De quelle manière capter le regard des recruteurs ? Pas de panique, suivez le guide !

 

Étape n°1 : rédiger le brouillon

Ne vous précipitez pas, tête baissée, dans la rédaction de votre CV. Vous risqueriez de vous perdre dans l’agencement des infos. Pour être le plus clair possible, prenez un temps de réflexion : détendez-vous, munissez-vous de papier et d’un stylo et commencez avec une feuille de brouillon.

Tout ce qui dans votre parcours a un rapport avec le poste convoité doit figurer dans votre CV. C’est-à-dire vos diplômes, stages, petits boulots mais aussi vos connaissances comme les langues et les logiciels informatiques. « Cette étape de réflexion va permettre au candidat de se rendre compte qu’il a développé des qualités et une certaine adaptabilité », assure Sandie Renard, consultante chez Ouest Talents.

Surtout, ne vous autocensurez pas. Avoir répondu au téléphone lors de votre dernier job étudiant peut par exemple révéler des qualités d’accueil et d’écoute, chères aux yeux des recruteurs.

Étape n°2 : déterminer les rubriques

Après l’étape du brouillon, vient le classement par rubriques. Les professionnels du recrutement sont unanimes sur ce point : mieux vaut privilégier l’organisation chronologique, plus simple lorsqu’on a peu d’expérience. À vous ensuite de choisir ce que vous souhaitez mettre en avant, toujours en fonction du poste brigué : formation ou expérience professionnelle puis compétences et centres d’intérêts.

Attention, toutefois, à ne pas vous noyer dans les détails. Vous pouvez tout à fait détailler le contenu d’une formation et ce que vous avez appris sans pour autant retranscrire l’intégralité de la plaquette de présentation de votre école. « Certains pensent qu’on doit tout mettre dans un CV. Mais ce n’est pas le but ! Il faut le voir comme un document marketing », explique Sylvain Gouve, dirigeant du cabinet conseil Capeo.

 

Étape n°3 : attirer le regard

Plusieurs astuces existent pour capter l’attention des recruteurs. À commencer par le titre ou l’accroche, placés en en-tête du CV. « Si l’on répond à une annonce, on peut écrire l’intitulé du poste brigué. Mais on peut aussi résumer en quelques mots son projet professionnel. Avant tout, il faut se montrer bref et efficace », conseille Sandie Renard.

 

Étape n°4 : soigner les détails

Rédiger un CV peut être un parcours semé d’embûches si l’on ne prend pas garde aux détails. Trier, hiérarchiser, valoriser n’aura servi à rien si sa mise en page est catastrophique, que les fautes d’orthographe abondent.

Pour éviter d’aller droit dans le mur, n’hésitez pas à faire relire votre document par un proche. Non seulement cette personne vous apportera un regard neuf mais saura aussi traquer les erreurs de syntaxe.

À l’inverse, si la mise en page est l’un de vos points forts, montrez-le en travaillant l’espacement des alinéas, l’alignement des colonnes voire même l’harmonie des couleurs. Attention, toutefois, à ne pas agencer votre CV d’une manière trop originale. À moins de briguer un poste de créatif, mieux vaut rester dans la sobriété.

 

Etape n°5 : envoyer le CV par mail

Dans la très grande majorité des cas, l’envoi de CV se fait par mail et non plus par voie postale. « Aujourd’hui, nous recevons de moins en moins de lettres par courrier et lorsque c’est le cas, elles n’arrivent pas forcément au bon destinataire », rapporte Sandie Renard.

Votre format PDF prêt à envoyer, il ne vous reste plus qu’à renseigner l’adresse mail de votre interlocuteur. Vous ne la connaissez pas ? Passez un coup de téléphone à l’entreprise pour connaître les coordonnées du directeur des ressources humaines.

 

Etape n°6 : préparer l’entretien

Ne pensez pas qu’après avoir envoyé votre CV à l’entreprise, votre travail s’achève. Profitez de l’attente pour effectuer une réflexion sur votre parcours. L’enjeu ? Constituer un argumentaire solide de votre candidature. « L’élaboration du CV est un travail indispensable qui servira lors de l’entretien de recrutement, insiste Sandie Renard. Car un CV, c’est bien, mais il faut le connaître ! »

Source: Keljob