Conseils à suivre pour décrocher un job

Conseils à suivre pour décrocher un job

 
 
Une préparation en amont et un bon ciblage des entreprises permettront au candidat de dénicher une belle opportunité.
 
 
De nombreuses personnes envoient des candidatures spontanées aux entreprises sans connaître s’il y a un réel besoin dans leur domaine d’expertise ou encore s’il y a un poste vacant correspondant à leur profil. Dans certains cas, où il existe une forte demande sur telle ou telle spécialité, l’arrivée d’une candidature spontanée fera gagner du temps au recruteur qui, au lieu de publier des annonces d’emploi et recevoir une grande quantité de réponses, qu’il faudra passer au crible, pourra examiner cette demande spontanée. Si la pêche est bonne, ce sera Win-Win pour toutes les parties.
 
Le seul reproche qu’on doit faire aux jeunes c’est que ce n’est pas très «élégant» d’envoyer une candidature spontanée en, un seul mail, à plusieurs recruteurs potentiels. Et pour cause, quand une personne envoie la même lettre de motivation à plusieurs sociétés opérant dans différents secteurs, c’est sûr qu’elle ratera sa cible. Sauf dans le cas où l’entreprise à un réel besoin pour le type de profil proposé, les personnes chargées des recrutements répondent favorablement à cette initiative, mais dans la plupart des cas, ce genre de mails se retrouve dans la corbeille. L’idéal serait donc de consacrer un seul envoi par entreprises.
 
Aussi, avant de faire ce pas, il faudra bien se documenter sur l’entreprise. On ne cessera jamais de le dire, et d’ailleurs, nos consultants RH, le répètent souvent à travers nos colonnes (www.lematin.ma), «un homme averti en vaut deux». Une préparation en amont et un bon ciblage des entreprises s’imposent donc pour réussir le pari de dénicher un bon poste, car les bonnes opportunités ne courent pas la rue et des fois, il faut forcer le destin pour avoir une chance de s’imposer.
 
Pour plus de précision, nous avons choisi pour nos lecteurs un extrait de l’ouvrage «Bien préparer son entretien d’embauche» publié par Staudyrama.
Selon ses auteurs, «malgré les informations que vous aurez pu recueillir sur l’entreprise avant de lui adresser votre dossier, vous ne pouvez savoir, à l’avance, le contenu du poste qui pourrait vous être proposé. Il faut donc considérer, le jour où l’on vous propose un entretien, que ce premier contact est avant tout une occasion de mener une première investigation réelle, un échange d’informations en même temps qu’une occasion de «vendre» votre candidature».
Pour ce faire, le livre propose au candidat de préparer une série de questions sur l’entreprise, sur le service qui pourrait l’accueillir, sur la période à laquelle le responsable envisage un recrutement, quel pourrait être le profil de la fonction…
«Surtout, préparez-vous précisément pour exposer vos motivations pour l’entreprise d’une manière convaincante», conseille la même source.
 
Il faut affûter vos arguments. Soyez, donc, prêts à parler avec précision :
- de ce qu’était votre projet lorsque vous avez contacté l’entreprise ;
- des caractéristiques du poste que vous recherchez ;
- des autres fonctions que vous pouvez remplir en donnant complète satisfaction ; – les raisons précises de ce que vous avancez, des exemples de CDD, de stages représentatifs… ;
- des données chiffrées ou évaluées de vos réalisations ;
- de vos compétences spécifiques qui vous permettant de croire que l’entreprise tirera avantage à vous employer ;
- de vos ambitions professionnelles et salariales…
 
Comme dans les entretiens en réponse aux annonces, vous utiliserez ces atouts personnels après avoir provoqué une information suffisante de la part de votre interlocuteur pour cerner les attentes potentielles, le niveau de possibilités financières et d’évolution.
 
 

Personnaliser sa lettre de motivation

 
 
Sur la forme, une bonne lettre de motivation sera votre passeport auprès du recruteur.
Il faut donc qu’elle soit bien ficelée. D’après un ouvrage de Fabien Lemercier et Françoise Marol (Editions Studyrama), il est important d’utiliser une mise en page claire et bien définie, dans la présentation de votre lettre de motivation. Le tout est de faire des paragraphes distincts qui se présentent comme suite:
  • Une phrase d’accroche : elle doit retenir l’attention du lecteur et introduire votre lettre;
  • Le développement : vous y mettrez en parallèle les caractéristiques du poste visé et vos compétences professionnelles;
  • Une proposition de rencontre : vous êtes disponible pour un rendez-vous; Et enfin une conclusion : formule de politesse précédée d’un rappel de votre intérêt pour l’emploi visé.
Il est également préconisé de faire apparaître votre connaissance de l’entreprise en quelques mots sans trop de précisions, de ne pas détailler votre parcours vu que le CV joint est pour cela.
Dernier conseil, et non des moindres, chaque lettre de motivation spontanée est unique et doit «coller» parfaitement à l’entreprise visée et à l’emploi ciblé.
 
Nadia DREF
Le matin Emploi